Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 avril 2020 6 25 /04 /avril /2020 16:37

 

 

J’appareille aujourd’hui vers une autre colline

Un pays jamais vu par des regards humains

Sous un arbre au bras long au regard de mère.

 

Jean Armrouche : Cendres. Tunis 1932.

 

Je voudrais reposer dans une famille humaine

Celle qui fut livrée à une sombre haine

Mais qu’un Dieu délivra sur un mont d’oliviers,

Pareil au tronc noueux des arbres de chez nous

 

Jean Armrouche : Adieu au pays natal.

Kabylie, novembre 1968 © Jean-Pierre Bénisti

Kabylie, novembre 1968 © Jean-Pierre Bénisti

Partager cet article

Repost0

commentaires