Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 avril 2020 5 10 /04 /avril /2020 08:21

Atys changé en pin.

 

Jusqu'à la fin des temps, il faudra que je porte

Atys debout, rongé de sang et de fourmis,

Tes racines seront la chevelure morte

Les serpents sur mon cœur à jamais endormis.

 

Reptiles embaumés que rien ne putréfie

Au cadavre d'atos, ils emmènent mon sort :

Je tends cet arbre mort aux dieux que je défie.

Je me ramasse toute autour d'un arbre mort.

 

Mes vignes, mes forêts et mes sillons arides, 

Jaillissent en rayon de ce corps calcinés

Les astres dans leur nuit cherchant ce gibet vide

Comme un troupeau de dieux ont vers lui cheminé.

 

Et, seule, je ne sais, noire colonne, ô paire.

Doux arbre humain qui  fuis de feuille frémissant,

Sur ton cadavre nu, quel aigle va s'abattre

S'agriffer à l'écorce et te couvrir de sang...


François Mauriac Le sang d'Atys. 1940

 

Poème dit par Madeleine Renaud
https://youtu.be/oNA5E2k6ar4

 

Chambon sur Lignon © Jean-Pierre Bénisti

Chambon sur Lignon © Jean-Pierre Bénisti

Partager cet article

Repost0

commentaires