Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 14:38

 

Samedi 28  mai, près du Canal Saint Martin, je rencontre par hasard Jean-François Khan, qui est au centre de l’actualité pour avoir résumé l’affaire DSK en un troussage de domestique. Je lui ai dit que cette phrase ne m’avait nullement choqué et que je ne comprenais pas ce déferlement médiatique sur ce propos. C’est rare que France-Culture ait une telle audience. Je lui ai dit que j’ai été comme tout le monde perturbé par cette affaire, à tel point que tous les jours, je faisais des interprétations différentes. « Nous en sommes tous à la même enseigne. »me dit-il.

Je comprends mal ce débat sur le féminisme à l’occasion de cette affaire. Il semble que beaucoup mélangent tout : libertinage, grivoiserie, harcèlement. Tout y passe.

Un article intéressant à ce sujet : celui de Hèle Béji dans Le Monde : Refusons le féminisme victimaire (1)

Première victime collatérale de l’affaire : le peu médiatique ministre Georges Tron qui paraît-il, abuserait de ses talents de masseur de pieds. Chacun prend son pied, comme il peut. Le Monde a publié le 22 avril  un article de Philippe Brenot sur le fétichisme du pied  (2)

Buñuel a bien illustré cela dans l’Age d’or.

 

                                                                       Jean-Pierre Bénisti

 

(1)    http://www.lemonde.fr/cgi-bin/ACHATS/acheter.cgi?offre=ARCHIVES&type_item=ART_ARCH_30J&objet_id=1158252

 

 

(2) http://www.lemonde.fr/week-end/article/2011/04/22/le-fetichisme-aimer-autrement_1510181_1477893.html

 

 

Pieds-copie-1.JPG

 

Paris avril 2011

 

Rome397-copie-1.jpg

 

Rome 1991

 

 

Phtos JPB

Partager cet article

Repost 0
Published by www.aurelia.myrtho.com
commenter cet article

commentaires