Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 juillet 2014 4 10 /07 /juillet /2014 14:13

OPDA a probablement lu le précédent billet et a fait mettre l'ultime émission d'Alain Veinstein Du jour sans lendemain en ligne

 

Nous pouvons enfin entendre l'émission  sur le site de France-Culture

 

 

http://www.franceculture.fr/emission-du-jour-au-lendemain-du-jour-au-lendemain-4-juillet-2014-2014-07-05

 

« Les auditeurs de “Du jour au lendemain” du vendredi 4 juillet 2014 ont entendu la rediffusion d’un entretien d’Alain Veinstein avec Pierre Lemaître. La direction de France Culture a considéré que le dernier enregistrement d’Alain Veinstein ne correspondait pas au cahier des charges de cette émission et au contrat qui nous engage de part et d’autre : il n’appartient en effet pas à un producteur d’une chaîne de consacrer l’intégralité de son programme à sa propre situation personnelle. Considérant qu’il s’agissait là d’un plaidoyer qui n’avait pas sa place sur l’antenne, au risque de créer des précédents injustifiables dans le cadre du service public, nous ne l’avons pas diffusé. Mais en raison du lien particulier et amical qui nous lie à Alain Veinstein et à son travail radiophonique sur France Culture, et ne voulant pas priver les fidèles de “Du jour au lendemain” du témoignage de son producteur, nous rendons librement accessible à tous l’enregistrement original.
La direction de France Culture »

Repost 0
Published by www.aurelia.myrtho.com
commenter cet article
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 14:39

Je suis un fidèle auditeur de France-Culture et j'ai eu la surprise de remarquer que cet été la saison estivale a commencé plus tôt que d'habitude et les programmes ont été boulersés dès le début de ce mois de juillet , alors que d'habitude la station prenait ses quartiers d'été seulement fin juillet.

Dimanche, j'apprends par le Monde que l'émission d'Alain Veinstein était supprimée car le producteur a atteint la septantaine et que sa dernière émission avait été censurée par le directeur de la chaîne culturelle, Olivier Poivre d'Arvor,  dit OPDA, a tout simplement  supprimé l'émission, où le producteur disait adieu à ses auditeurs.

Le directeur de France-Culture se conduit comme un grossier personnage. Il s'érige en censeur, digne des fonctionnaires de l'ancienne Union soviétique ou de l'Espagne franquiste. Il méprise à la fois son collaborateur et ses auditeurs.

Je suis étonné de l'absence de réactions des journalistes de la chîne qui ne semblent pas avoir manifesté de solidarité envers leur collègue.

 

  • Jean-Pierre Bénisti

 

http://www.mesopinions.com/petition/medias/contre-suppression-jour-lendemain-limogeage-alain/12434

 

http://blogs.mediapart.fr/blog/michelrotfus/060714/la-betise-encore-du-jour-au-lendemain-dalain-veinstein-sur-france-culture-censure-par-opda

 

 

Voir vidéo de la fameuse émission de Maurice Clavel de 1972 : Messieurs les censeurs ! Bonsoir !

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=x-v4lU1efMM&feature=share

 

 

 

 

 Alain-Venstein577-copie-1.jpg

Repost 0
Published by www.aurelia.myrtho.com
commenter cet article
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 15:38

Au risque de me répéter, je précise qu'aucun débat sur les malades en fin de vie ne peut être traité sérieusement tant que le terme d'euthanasie ne sera pas changé.

Je me suis déjà exprimé sur ce sujet le 21 février 2011  et le 18 juillet 2012. Je vous  redonne  cet article à lire à lire. Actualités obligent

 

Abus de Langage

 

Le journaliste de la télévision nous dit que l’accident d’avion qui a fait beaucoup de morts était du à une erreur humaine. Dans ce cas particulier, cette erreur était franchement inhumaine. Il aurait été plus simple de dire l’erreur d’une personne. Je me souviens que déjà il y a cinquante ans, mon professeur de lettres se plaignait de cette mode qui consistait à parler du style saganesque au lieu de parler du style de Françoise Sagan. Le même professeur nous avait enseigné la fameuse règle de grammaire latine : Errare humanum est.

    Le même journaliste nous parle de voyageurs pris en otage à propos de voyageurs ennuyés par une grève de transport. Ce n’est peut-être pas faux, mais par respect pour les personnes qui ont été otages au Liban ou ailleurs, il serait sage de ne pas parler d’otage à tort et à travers.

Dans un autre ordre d’idées il est urgent de changer le mot euthanasie. Tant que ce mot sera utilisé, il ne pourra y avoir sur ce sujet de débat sérieux. Parler d’euthanasie peut être entendu par « état nazi ». Ce n’est pas un jeu de mots amusant, il s’agit de mort dans les deux cas. Les médecins sont très forts pour changer les dénominations et même quand c’est inutile : il n’était pas nécessaire de remplacer les oculistes par les ophtalmologistes !

Les centres de conservation du sperme parlent de sperme congelé. Parler de con gelé chez un  couple souffrant de stérilité, c’est parler de la corde dans la maison d’un pendu !

Les non dupes errent ! disait le Docteur Lacan !

 

                                                       Jean-Pierre Bénisti

 

Bernard Kouchner semble de mon avis. Voir le blog de Thierry Savatier

http://savatier.blog.lemonde.fr/2014/06/30/leuthanasie-de-la-pensee-selon-bernard-kouchner/

Repost 0
Published by www.aurelia.myrtho.com
commenter cet article
21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 17:56

 

 

Dans les années 30, Albert Camus fréquentait un groupe de jeunes gens épris de littérature et de philosophie, qui comprenait de futurs écrivains comme Max-Pol Fouchet, de futurs peintres comme Louis Bénisti ou René-Jean Clot, mais aussi de futurs architectes, comme Louis Miquel ou Jean de Maiisonseul.

Jean de Maisonseul, qui étudiait l’architecture à l’École des Beaux-arts d’Alger, sous la direction de Léon Claro, leur fit visiter la Casbah et les initia aux nouvelles conceptions architecturales exprimées par Le Corbusier. Lorsque ce dernier vint à Alger, c’est aussi Maisonseul qui le conduisit dans la Casbah.

L’un des premiers textes écrits par Camus a été la Maison mauresque, qui décrit une villa bâtie par Claro.

Lorsque Camus dirigea le théâtre du Travail, puis le théâtre de l’Équipe, il retrouva les architectes Louis Miquel et Pierre-André Émery, qui partageaient avec Camus une conception tout à fait architecturale du décor de théâtre.

En septembre 1954, un séisme détruisit la ville d’Orléansville (aujourd’hui Chlef). Camus se rendit sur les lieux, en compagnie  de Maisonseul et des architectes Miquel et Simounet. Ces deux architectes étant chargé de faire les plans d’un théâtre au sein d’un centre culturel, Camus les conseilla pour la construction de l’espace scénique. Ce centre culturel fut inauguré en avril 1961.

 

L’article complet de Jean-Pierre Bénisti est disponible dans la Revue de la Société des Études Camusiennes 

 

PRÉSENCE d’ALBERT CAMUS
n° 6 Juin 2014

Vous pouvez commander la revue Présence (un ou plusieurs numéros) au prix de 12 € le numéro (+ 3 € de frais de port) à l’adresse de l’association : 3 bis rue de la Glacière, 94400 Vitry sur Seine

http://www.etudes-camusiennes.fr/wordpress/tag/sommaire-revues-presence-dalbert-camus/

 


 

Maison-mauresque619-copie-1.jpg

 

Léon CLaro : La Maison du centenaire (1930)

 

DSCN4331-copie-1.JPG

 

 

Léon Claro  : La Maison du Centenaire en 2013 (Photo JPB)

 

 

 

DSCN4360-copie-1.JPG

 

 

 

 

Louis Miquel et Pierre Bourlier : Immeuble de l'Aéro-Habitat à Alger (Photo JPB 2014)

 

 

 


 Simounet-Miquel-Emery233.jpg

 

 

Louis Miquel et Roland Simounet le Centre Culturel Albert Camus en 1961 (Photo JPB)

Repost 0
Published by www.aurelia.myrtho.com
commenter cet article
14 juin 2014 6 14 /06 /juin /2014 21:34

 Tipasa-Mer-724b.jpg

 

 

Photo JPB

Repost 0
Published by www.aurelia.myrtho.com
commenter cet article
3 juin 2014 2 03 /06 /juin /2014 17:11

Commande-du-catalogue-_Albert-Camus-et-ses-amis-peintres_3.jpg

Bonjour,

Certaines et certains d’entre vous ont visité l’exposition que nous avons organisée à Lyon en janvier sur « Albert Camus et ses amis peintres».

Nous avons décidé avec nos amis de Diwan en Lorraine, qui ont réalisé auparavant un livre catalogue sur le peintre algérois, Louis Bénisti, ami de Albert Camus, de réaliser un nouveau livre catalogue à partir de cette exposition.

Ce livre se réalise par souscription. Il vous suffit d’envoyer un chèque de 12 euros par exemplaire à l’ordre de Coup de Soleil Rhône-Alpes à l’adresse indiquée sur le bon de souscription.

Aidez-nous à réaliser cet ouvrage : nous comptons nous appuyer sur ces deux livres pour convaincre une institution culturelle de programmer une exposition ambitieuse sur ce courant de peinture, relié aux courants actuels des peintres d’Algérie.

Votre relais nous est précieux. Parlez-en autour de vous. Nous avons recueilli plus de 70% de la somme nécessaire et travaillons au maquettage du livre dont je vous joins la couverture.

Amitiés ensoleillées.

 

 

Michel Wilson, Président de Coup de Soleil Rhône-Alpes

 

 

 

 

Je commande .... catalogue(s) au prix de 12 € ttc l’unité, soit : ............... € La souscription de 12 € est valable jusqu’au 30 juin 2014.

Je verse sous forme de don la somme de : ........................ €

que j’adresse par chèque à l’ordre de COUP DE SOLEIL RHÔNE-ALPES à l’adresse suivante : DIWAN en Lorraine pour Coup de Soleil RA 14 rue du cheval blanc 54000 Nancy

NOM : ............................................................................... ADRESSE : ......................................................................... ......................................................................... COURRIEL : ......................................................................

Repost 0
Published by www.aurelia.myrtho.com
commenter cet article
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 12:15

 

ZmGdWMLCAbKLXrr-556x313-noPad-copie-1.jpg

 

 

Démultipliez votre impact

Faites que votre signature en entraîne des dizaines d'autres: partagez cette pétition et demandez à vos amis de signer.

 

Ce musée, animé par des scientifiques des deux pays, aborde de façon novatrice une histoire conflictuelle afin d'aider les jeunes générations à construire autrement l'avenir. A un an de l'ouverture, ce projet est menacé de ne pas voir le jour.

 

NON A L’ABANDON DU MUSÉE DE L’HISTOIRE DE LA FRANCE ET DE L’ALGÉRIE

 

à Monsieur Philippe Saurel, Maire de Montpellier et Président de l’Agglomération

 

Nous ne comprenons pas votre intention de renoncer au Musée de l’Histoire de la France et de l’Algérie à Montpellier, un an avant son achèvement, alors que le bâti est pour l’essentiel réalisé et que le chantier scientifique est très avancé. Les investissements publics sont importants, dont des dépenses non récupérables de plus de 6 Millions d’Euros en cas de changement de destination du musée. Peut-on accepter un tel gaspillage, disperserdes collections uniques aux pièces rares et onéreuses ? Peut-on, sans aucun audit, sans aucune information publique, sans aucune concertation préalable, anéantir d’un couple travail conduit depuis plusieurs années en toute rigueur scientifique ? Est-il opportun d’illustrer Montpellier par la substitution sans précédent d’un musée par un autre ?

Le musée a pour but de montrer qu’on peut aujourd’hui parler d’un passé conflictuel, tissé de souffrances mais aussi de réelles rencontres et de compréhension réciproque. Il s’agit d’ouvrir de nouvelles perspectives afin que les jeunes générations puissent surmonter les ravages de la guerre des mémoires, puissent comprendre une histoire conflictuelle dans toute sa complexité et ses contradictions, afin d'écrire autrement l’avenir.

Vous avez dit à propos du musée dans votre blog de campagne « Mes convictions » :« J’y suis favorable. J’estime qu’en histoire, il n’y a rien de pire que le non-dit. Concernant le passé de la France en Algérie, il y a eu des heures sombres mais également des moments de gloire, les deux doivent y être décrits. Si cela est fait en toute objectivité, je pense qu’il s’agit de quelque chose d’utile et bénéfique… »

Nous ne pouvons croire que l’élu a oublié les déclarations du candidat. Pourquoi ce qui a été possible dans les relations franco-allemandes ne le serait-il pas pour l’Algérie ? Le projet est innovant, porté par une collaboration sincère, libre et indépendante entre spécialistes des deux pays. Il traite sereinement de sujets souvent instrumentalisés par des polémiques politiciennes ; il veille au respect de tous les vécus et répond aux plus hautes exigences scientifiques.

Il n’y a pas sens à opposer l’art contemporain et l’histoire du passé ; aucune raison d’imposer un choix entre des projets totalement différents, de vouloir servir l’un par la suppression de l’autre ; aucune raison enfin d’anéantir une entreprise généreuse d’éducation citoyenne. Vous affirmez votre attachement à l’espace méditerranéen, votre intérêt pour les relations franco-algériennes, nous ne demandons qu’à l’illustrer avec vous. On ne saurait toutefois tergiverser. Les formules de substitution évoquées ici ou là ne sont pas à même de soutenir l’ambition duMusée de l’Histoire de la France et de l’Algérie. Si les choses devaient rester en l’état, la fin en serait de fait programmée. Ce serait à tous points de vue une faute politique, un gâchis intellectuel, financier et moral.

 

Nous nous adressons à vous dans toute notre diversité,

- Chercheurs et universitaires, nous soutenons la lettre que le Conseil scientifique vous a fait parvenir.  Nous entendons œuvrer au dépassement de polémiques qui desservent nos deux pays et, par un effort commun d’objectivité, mettre l’histoire à disposition de tous les publics,

- Citoyens attachés aux idéaux universalistes, attentifs aux règles démocratiques et à l’usage des fonds publics, nous sommes choqués de voir le bien et l’intérêt publics traités de la sorte,

- Français et Algériens de toutes professions, femmes et hommes de tous horizons, nous tenons à ce projet inventif de coopération entre Nord et Sud de la Méditerranée, qui contribue au rayonnement de Montpellier et s’inscrit dans la tradition humaniste de son Université,

nous vous demandons instamment, Monsieur le Maire de Montpellier, Président de son Agglomération, de reconsidérer vos intentions quant au Musée de l’Histoire de la France et de l’Algérie. De ne pas supprimer cet espace novateur de dialogue, et faire que les entraves du passé deviennent une chance pour l’avenir.

 

Pétition adressée à : 
Monsieur Philippe Saurel, Maire de Montpellier et Président de l'Agglomération 
Non à l'abandon du Musée d'Histoire de la France et de l'Algérie

Cordialement, 
[Votre nom]

 

 

 

https://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/monsieur-philippe-saurel-non-%C3%A0-l-abandon-du-mus%C3%A9e-d-histoire-de-la-france-et-de-l-alg%C3%A9rie?recruiter=98410530&utm_source=share_petition&utm_medium=email&utm_campaign=petition_invitation

Repost 0
Published by www.aurelia.myrtho.com
commenter cet article
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 12:01

- Pour qui vos tètons ?

- Pour l'Europe, naturellement.

 

LBNu-38-IMG_0320.jpg

 

Dessin de Louis Bénisti (1938)

Repost 0
Published by www.aurelia.myrtho.com
commenter cet article
21 mai 2014 3 21 /05 /mai /2014 18:50

J'aime voir de mon balcon 

Passer les cons

Georges Brassens

 

Et l'on n'étend plus aux fenêtres

Qu'une jeunesse à repasser

Jean Ferrat

 

 

Ibiza-87962-copie-1.jpg

 

Ibiza 1987 Photo JPB

 

Repost 0
Published by www.aurelia.myrtho.com
commenter cet article
20 mai 2014 2 20 /05 /mai /2014 12:25

Sans-titre.jpg

 

Strasbourg mai 1989

Photo JPB

Repost 0
Published by www.aurelia.myrtho.com
commenter cet article