Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2014 7 05 /01 /janvier /2014 15:12

Du 11 au 24 janvier 2014
Lieu : Centre Berthelot – Salle Edmond Locard – Lyon 7ème – Tramway T2 Berthelot
Horaires : Ouvert tous les jours de 14h à 19h sauf le dimanche. Tramway T2 Arrêt Berthelot

 

Albert Camus, ses amis peintres

Exposition de peintures et de sculptures
Peintures de Acquart, Adrey, Assus, Baya, Benaboura, Bénisti, Brouty, Caillet, Chevalier, Clot, Degueurce, Deschamps, Galliero, Maguet, Maisonseul, Pelayo, Sintès, Stiers, Terraciano.
Sculptures de Bénisti et Damboise

 

Le 17 janvier 2014
Lieu : Mairie du 7ème arrondissement, Place Jean Macé, Lyon – Métro et Tramway Jean Macé
Horaire : 19 h

« J’habite une blessure sacrée »

Lectures croisées de textes de Camus, Césaire, Feraoun par Raymonde Palcy, Renaud Lescuyer, Dominique Lurcel
Textes extraits des œuvres suivantes :
. Discours sur le colonialisme, poèmes, Cahier d’un retour au pays natal, Discours de juillet 1945 … (Césaire),
. Misère en Kabylie, Le premier homme, L’étranger, lettre à Mouloud Feraoun – 1951, Trêve pour les civils 1956, Algérie 1958 – Chroniques algériennes …(Camus),
. Les chemins qui montent, lettre à Albert Camus -1951, La source de nos malheurs communs … (Feraoun).

Albert Camus, Aimé Césaire et Mouloud Feraoun, trois immenses écrivains, tous nés en 1913 : la tentation était grande d’imaginer leur dialogue posthume autour des thèmes qui traversent leur œuvre. La confrontation du colonisé au colonisateur, l’enracinement dans la terre natale, la langue comme arme de combat pour la justice …

PHOTOS Raymonde Palcy, Renaud Lescuyer, Dominique Lurcel

 

Avant la reprèsentation de FOLIES COLONIALES.10 mars 2012
R_Lescuyer
R_Palcy

Raymonde Palcy

D’origine martiniquaise, d’où des rôles ayant trait à la diaspora africaine : « Lettres Indiennes » (Alain Timar) ; « Paroles d’esclaves » (Alain Besset) ; « Frères Volcan », et « Pluie et vent sur Thélumée Miracle » (Anne Marie Lazarini) ; « Anjo Negro » (Marc Albert Adjadj) ; « Kamelia » (Marie-Annie Félicité).

Raymonde Palcy a aussi plaisir à abandonner  cette étiquette « ethnique » pour des textes d’auteurs contemporains vivants : Jean-Pierre Cannet (avec Christian Sterne), Emmanuel Darley (avec Thierry Tchang Tchong), Marie Nimier (avec Claude Défard), Pierre Bourdieu (avec Alain Timar), J. S. Sinisterra (avec Jose Manuel Cano Lopez), Frank Mas.

Et quelques classiques : Ruy Blas » (avec Arlette Alain), « Othello » (avec Emmanuel Meirieu), La Casa de Bernarda Alba (avec Philippe Faure),  Le Cercle de craie caucasien » (avec Akel Mohammed Akian), « Amour pour amour » (avec Sylvie Mongin Algan)…

 

 

Le 18 janvier 2014
Lieu : Centre Berthelot – Salle Edmond Locard – Lyon 7ème – Tramway T2 Berthelot
Horaire : 16h

Conférence sur Jean Sénac, poète algérois

par Blandine VALFORT
Blandine VALFORT Doctorante, Département des Lettres modernes, Université Lyon 2, spécialiste de la littérature francophone du XXème siècle. Poésie, engagement littéraire et identités culturelles.

B_Valfort

Conférence sur Jean Sénac
Blandine Valfort (18 janvier, 15 h)

 

Entre Albert Camus et son « fils rebelle »*, Jean Sénac, les liens, passionnés et quelquefois conflictuels, sont multiples.
Et cela ne tient pas seulement au double anniversaire célébré en 2013 – le centenaire de la naissance de Camus, à Mondovi, et les quarante ans de la mort de Sénac, à Alger.
L’ancrage géographique et affectif dans cette terre algérienne habite les deux écrivains dont l’amitié a été rompue pendant la guerre d’indépendance.
Certes l’auteur de L’Etranger a éclipsé, de par son envergure littéraire, le jeune poète avec lequel il a correspondu à partir de 1947 et qu’il a rencontré pour la première fois en 1948.
Si ces deux parcours n’ont pas été couronnés du même succès littéraire, ils reflètent néanmoins un questionnement identitaire similaire, auquel les deux écrivains ont répondu différemment.
Jean Sénac, qui a embrassé la cause indépendantiste et soutenu la lutte armée, a gardé l’Algérie chevillée au corps, quitte à renier, au nom de son idéal de « justice », ce « père » qu’il avait adopté pendant ces onze années de correspondance.
Cette exposition sur Albert Camus et les peintres est l’occasion de rappeler ces liens et d’exhumer quelques poèmes de l’ami méconnu.
Et ce d’autant plus que Jean Sénac a lui-même entretenu des relations très étroites avec les milieux artistiques algérois.
Définissant dès 1945 le concept de « poépeintrie » lors d’une exposition du peintre Orlando Pelayo, il fonde le cercle « Lélian », puis la « Galerie 54 » qui promeut l’ « Ecole du Signe ».
Au-delà de la question de l’engagement, les parcours des deux écrivains se rejoignent donc aussi dans cet échange de regards entre ces arts, à la fois jumeaux et concurrents, que sont la littérature et la peinture.

*Nacer –Khodja, Hamid, Albert Camus, Jean Sénac ou le fils rebelle, Paris, Paris-Méditerranée, 183 p.

 

Le 21 janvier 2014
Lieu : Ecole Normale Supérieure – 15 parvis René Descartes, 69007 Lyon – Métro Debourg
Horaire : 19 h

« La Chute de Camus : entre exil et royaume, un chef d’œuvre ambigu… »

Conférence par Abraham BENGIO
Discutante Virginie LUPO, enseignante, docteure ès lettres – Lectures par Renaud LESCUYER.
A. Bengio évoque La Chute comme la réaction, non plus philosophique mais littéraire et intime, et douloureuse (puisqu’il ne s’y épargne pas lui-même) de Camus à la fameuse « querelle ».
Abraham Bengio est né à Tanger (Maroc). Il est agrégé de lettres classiques. Il a été notamment professeur de lettres puis directeur de l’Institut français de Madrid, et Directeur régional des affaires culturelles dans plusieurs régions. Il est aujourd’hui directeur général adjoint en charge de la culture au Conseil régional de Rhône-Alpes.
A_Bengio
Biographie A Bengio au format PDF

Le 30 janvier 2014
Lieu : Mairie du 7ème arrondissement, Place Jean Macé, Lyon – Métro et Tramway Jean Macé
Horaire : 18h30

3 approches de Camus – Conférences
Modérateur : Gilbert Meynier, historien

« Camus, Premier homme à Mondovi, le poids de la mémoire »

par Yvonne FRACASSETTI BRONDINO
La mémoire, complexe et sédimentée, d’un fils de la colonisation et de la Méditerranée qui a toute sa vie et son œuvre durant, essayé de réduire la fracture de l’histoire. Il nous a livré les clés d’une lecture du monde libérée du carcan des idéologies et du savoir rationnel. Une mémoire pour retrouver «l’amour du monde ».
Yvonne Fracassetti Brondino, francisante, lectrice à l’université d’Alger, attachée culturelle à l’Institut Culturel Italien de Tunis, directrice du service culturel auprès du Consulat italien de Lyon et de Nice, co-directrice de la collection Italies aux éditions Publisud (Paris). Elle a publié plusieurs essais sur les cultures de la Méditerranée.

 

Y_Fracassetti_Brondino
Biographie Y Fracassetti Brondino au faormat PDF

Albert Camus et l’Algérie coloniale : une autre lecture de la colonisation »

par Michele BRONDINO

Pour comprendre le rapport Camus-Algérie coloniale il importe de partir de l’optique dans laquelle Camus se pose dans son œuvre et dans sa vie : l’optique d’un écrivain au service de ceux qui subissent l’histoire, non de ceux qui la font.
Michele BRONDINO Historien de l’Afrique méditerranéenne, attaché culturel dans les pays du Maghreb, directeur de l’Encyclopédie de la Méditerranée et co-directeur de la collection Italies aux éditions Publisud (Paris).

 

EPSON DSC picture
Biographie M Brondino au format PDF

« Une variation algérienne sur l’écriture camusienne : Meursault, contre-enquête de Kamel Daoud »

par Christiane CHAULET ACHOUR

Ce roman est la création la plus récente dialoguant avec l’écriture de Camus. C. Chaulet Achour en propose une analyse pour faire apparaître un dialogue de Kamel Daoud avec l’écrivain A. Camus ; elle y introduire à toute la complexité de la relation que les Algériens entretiennent avec lui.
Christiane CHAULET ACHOUR est actuellement professeur de Littérature Comparée et francophone et chercheuse au Centre de Recherche Textes et Francophonies qu’elle a dirigé de 2002 à 2009, à l’Université de Cergy-Pontoise.

C_Chaulet_Achour

Partager cet article

Repost 0
Published by www.aurelia.myrtho.com
commenter cet article

commentaires