Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2015 7 26 /04 /avril /2015 15:29

Sur France-Culture, dans l’émission les Pieds sur terre de Sonia Kronlund , Estelle une streap-teaseuse nous dit : « C’est la vie à poil, comme on est né et comme on partira et entre les deux, je serais resté à poil. »

Dans Répliques, Alain Finkelkrault reproche à François Hollande de critiquer la nostalgie dans son entretien avec des jeunes lycéens. Le philosophe semble ignorer que le Président n’a critiqué que la nostalgie en tant qu’idéologie politique et non pas le sentiment nostalgique qui est partagé par tout le monde. Jean Sénac disait bien : »Nos pires ennemis, les nostalgiques. » (Matinale de mon peuple, 1961)

Dans l’émission le Temps des écrivains de Christophe Ono-dit Bio, Jean Teulé rapporte une parole d’Héloïse, l’amante d’Abélard : « Si je pouvais ouvrir ma bouche et laisser aller ma langue, ça ne serait pas pour me confesser. »

Enfin , dans l’émission Bibliothèque Médicis de Jean-Pierre Elkabach, Ivan Jablonka, auteur d’un livre sur les esthéticiennes : Le corps des autres (Seuil) dit : « L’esthéticien pense, l’esthéticienne épile. » Quel beau sujet de dissertation

Partager cet article

Repost 0
Published by www.aurelia.myrtho.com
commenter cet article

commentaires