Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 février 2015 4 19 /02 /février /2015 17:50

 

La chute, le livre certainement le plus important d’ AC, se situe à  Amsterdam.  D’après l’écrivain néerlandais Sadi de Gorter, Camus ne serait resté qu'une seule journée dans cette ville. Il a rapporté ce fait dans les  Nouvelles littéraires(n°1, décembre 1985, page 89) et dans un blog

http://www.dbnl.org/tekst/_sep001198601_01/_sep001198601_01_0053.php

Il signale que la maison du 514 Herengracht  dont l’entrée est surmontée de deux bustes de Maures n’appartenait pas à un marchand d’esclaves.

Dominique Fernandez avait déjà remarqué ces deux bustes et en avait fait état dans son ouvrage sur Amsterdam ( Amsterdam, Collection  Microcosme, petite planète, Seuil 1977 p.44-45)

Loin de la vérité historique, Camus nous a légué une légende et permet lors de nos promenades à pied ou en bateau sur les canaux d’Amsterdam de faire référence à son récit.

 

Jean-Pierre Bénisti

 

 

 

 

AMD

 

 

RevA866-0875.JPG

 

 

RevA866-0876.jpg

 

 

 

 

 

AmsterDSCN4086.jpg

 

 

 

« Je ne passe jamais sur un pont la nuit. C’est la conséquence d’un vœu. Supposez, après tout, que quelqu’un se jette à l’eau. De deux choses l’une : ou vous l’y suivez pour le repêcher, et dans la saison froide, vous risquez le pire ! Ou vous l’y abandonnez et les plongeons rentrés laissent parfois d’étranges courbatures. 

Bonne nuit ! Comment ? Les dames derrière les vitrines …Le rêve, Monsieur, le rêve à peu de frais : le voyage aux Indes… ».

Albert Camus 

La Chute

 

 

Photos JPB

 

 

 

Partager cet article

Repost0
17 février 2015 2 17 /02 /février /2015 22:59

Fi de tout ce qui passe et lasse 

Dans mon coeur demeure un grand dam

 Un seul amour y tient la place

Les bicyclettes d'Amsterdam.

 Celle que conduit le bourgmestre

 Si raide malgré son bedon

 Tenant un cigare en la dextre  

Et de l'autre main le guidon

Celle que monte une pucelle

Plus douce que sucre candi

 Ou bien que mène une Lady

Juchée très haut dessus la selle.

Celle des altesses royales

Laissant leur Roll à leurs valets

Et roulant à toutes pédales

Oublieuses de leur palais

Pour faire leurs achats aux halles.

Celles des facteurs des laitières

Des écoliers des écolières

 

Des clergymen des salutistes

Des chenapans et des juristes

Des javanais et des cubistes

Des ferrailleurs sur des tricycles

Des poissonniers qui font l'article.

Toutes raides, dignes et noires toutes pareilles,

 Sans histoire, hautes sur roues le guidon droit un peu sinistres puritaines

 Et délaissant la prétentaine

Pour choisir les chemins étroits.

Corps de métal, mais non sans âme

O bicyclettes d'Amsterdam

De tout mon temps en Néderlande

Délaissant les choses gourmandes

 Les oeuvres d'art, les jolies femmes,

Je n'eus d'yeux que pour vous mesdames,

 Et soupirais de ne pouvoir aussitôt vous posséder toutes

 Casanova des grandes routes

Dans l'alcôve des macadams.

 

Georges Dezeuze

 

voir 

http://www.compagnie-faisan.org/content/apres-la-course

 

 

Amsterdam2015DSCN1906.jpg

 

      Photo JPB  

 

Amsterdam-470.jpg

 

Photo JPB 79

 

 

Sous le pont du  canal, les vaguelettes clepsydres inquiètent la solitude du vélocipède.

L’indicible révèle la chaîne rassurante qui l’attache au balustre.

L’indicible n’est jamais muet

(Note de Louis Bénisti à propos de cette photo)

 

Partager cet article

Repost0
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 16:48

Je n'ai jamais su d'où provenait cette statue de bronze représentant une "Madonna con banbino" qui se trouve au Musée de Ferrare, ville d'Émilie-Romagne, célèbre à cause du roman de Giorgio Bassani ; les jardins de Finzi Contini"

Ce qui est remarquable dans cette sculpture, c'est que le vide engendrée par la destruction partielle de cette oeuvre, s'intègre parfaitement à son ensemble. Le temps a créé une nouvelle oeuvre.

 

Jean-Pierre Bénisti

 

 

 

 

 

Ferrare682

 

Photo JPB

 

 

Partager cet article

Repost0
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 16:38

Albert Besnard (1849-1934) était un peintre célèbre en son temps et qui est toujours resté académique, ne tirant pas les leçons de ses contemporains impressionistes. Il eut énormément de commandes     d'état et a inondé de décorations beaucoup de lieux publics comme l'Opéra d'Alger.

Il avait tellement de travail pour satisfaire ses commandes qu'il se plaisait à dire : "Quand je vais au cabinet, cela me coute quatre mille francs." 

Il ne se doutait pas que pour les psychanalystes aussi bien la peinture que l'argent sont des sublimations de matière excrémentielle.

 

Jean-Pierre Bénisti

Partager cet article

Repost0
26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 15:26

Quelques phrases de Camus choisies par Chroniques camusiennes (Bulletin de la Société des études camusiennes n°14 janvier 2015Sans-titre-2.jpg

 

 

 

 

 

Sans-titre.jpg

Partager cet article

Repost0
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 08:13

Portrait de déporté par Picasso publié dans le journal l'Humnité (ou les Lettres françaises) en 1955 pour le 10 ème anniversaire de libération d'Auschwitz

 

Picasso721.jpg

Partager cet article

Repost0
13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 09:48

Ceux qui se promènent du côté de Montmartre passe souvent en voulant monter au Sacré Coeur, rue du Chevalier de la Barre. En ces jours où nous sommes tous en deuil après l'exécution de personnes qui auraient blasphémer, nous pouvons avoir une pensée pour ce Chevalier condamné à mort et exécuté pour blasphème.

Et n'oublions pas que nous sommes dans un pays qui a aboli la peine de mort 

 

Jean-Pierre Bénisti

 

 

 

DSCN3313.JPG

 

 

Paris 2012

Photo JPB

Partager cet article

Repost0
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 22:25

 

 

Ciao Anita !

 

 

 

 

!Rome-82833.jpg

 

 

Rome Fontaine de Trévi 1982

Photo JPB

Partager cet article

Repost0
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 22:16

LIBERTE-550

 

Dessin de Plantu

 

3044286-2057904089-jpg_2649905.jpgTue-s-par-des-cons.jpg

Partager cet article

Repost0
7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 15:52

Je suis médecin salarié retraité et j'ai réflèchi sur le droit de grève du personnel soignant. Ce droit de grève existe, mais il ne doit pas être exercé par le personnel soignant, les pompiers ou les policiers.

L'Ordre des médecins a une certaine indulgence vis à vis  de ces grévistes corporatistes;

À l'époque où je n'étais pas salarié, j'ai un jour fait part à un de mes collègues, mon agacement devant certains clients qui ne payaient pas. Mon collègue me répondit que nous travaillons gratuitement et que l'acte est honoré par le client qui nous donne des honoraires et que si le client ne voulait pas payer, nous n'y pouvons rien et il serait inconvenant d'envoyer un huissier. À la réflexion, je pensais qu'après douze actes, le treizième acte pouvait facilement être impayé.

En ce qui concerne le tiers patant généralisé, je suis réservé, car le fait de payer, responsabilise le client. D'ailleurs les psychanalistes se font payer en espèce.

 

Jean-Pierre Bénisti

 

Une amie m'a transmis cet article, en prétendant m'avoir vu dans une manifestation de médecins grévistes. Je suis médecin en retraite et je ne suis pas gréviste et j'ignore le lieu, le jour et l'heure de cette manif. Ce monsieur a mon profil mais ce n'est pas moi. C'est probablement un sosie.Si ce sosie veut me rencontrer, je lui dirais Merde

 

http://www.liberation.fr/societe/2015/01/06/amere-mobilisation-pour-les-medecins-generalistes_1174945

 

702973-manifestation-de-medecins-generalistes-contre-la-loi.jpg

Partager cet article

Repost0