Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mai 2014 5 02 /05 /mai /2014 18:31

 

            .

           Aujourd'hui, c’est la fête du travail et c’est aussi le premier jour d’un mois où les jours de repos sont aussi nombreux que les jours d’activité.

 Il y a dix-neuf ans, le 1er mai 1995 à Évian, mon père nous quittait, deux semaines avant son quatre-vingt-douzième anniversaire, le 15 mai.

Jean-Michel Godrie m'a écrit un mot.

          « Aujourd'hui c'est le 1er mai, jour de la mort de Louis et celui de ma naissance. Étrange conjecture qui place un peu plus haut encore les habitudes quotidiennes que j'avais avec ton père. Et je ne peux pas oublier celle, où, une après-midi, alors qu'à l'accoutumée, c'était le jeudi, nous venions de passer deux ou trois heures ensemble à parler, à nous  nos textes, à regarder les peintures, je suis rentré chez moi et qu'une peur soudaine m'a saisi au corps et à l’esprit me disant que la personne que je venais de quitter et que j'aimais tant, était en danger ! Je suis donc retourné chez ton père trouvant porte close et sans réponse face à cette porte blindée, que, dans mon esprit seuls les pompiers étaient capables à cet instant de démolir ce brutal interdit.. Alors qu'ils arrivaient, comme si ma voix que je voulais constante dans l'appel vers Louis rencontrait enfin un écho, cette porte s'est entre ouverte me laissant à peine le temps de me précipiter et d'accompagner Louis à terre afin d'attendre que les pompiers le conduisent à l'hôpital. Il était vivant, il venait de gagner dix ans de vie... j'aimerais qu'un jour tu consignes "officiellement" cette histoire car dans les jours qui suivirent, lors de mes visites à ton père dans les locaux de ce qui était encore le vieil hôpital d'Aix, j'ai conclu un pacte éternel avec Louis Bénisti. »

Je me souviens de ce jour où je reçus un appel de Jean-Michel. C’était le 16 janvier 1991, le jour du début de l’intervention militaire en Iraq (Tempête du désert). Ma mère nous avait quittés en octobre 2010 et mon père commençait à reprendre ses activités de peintre. Sans l’intervention de Jean-Michel, mon père n’aurait peut –être passé la nuit.

Louis se remit à peindre, après son hospitalisation et ne cessa pas de nous étonner.

Merci, Jean-Michel !

Jean-Pierre Bénisti

 


Voir

http://www.aurelia-myrtho.com/article-1er-mai-1995-a-evian-louis-benisti-passait-sur-l-autre-rive-72901420.html

 

 

Leman376.jpg

Louis Bénisti : Plage d’Amphion (1993)

Partager cet article

Repost0
30 avril 2014 3 30 /04 /avril /2014 08:45

L’association des Habitants du Corbusier présente :

du 9 au 25mai 2014

 

 

 

Annie CZARNECKI

figures 3

peintures et gravures

 

 

dans le hall (r-d-c) et à la librairie Imbernon (3° rue)

 

vernissage le vendredi 9 mai à partir de 18h30

 

 

 

 

 

Cité Radieuse 280 bd Michelet 13008 MARSEILLEimage001-copie-1.jpg

Partager cet article

Repost0
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 11:15

3495761_3_7b9f_des-etudiants-manifestent-pour-la-fermeture-.jpg

 

Le monde du 5 avril 2014

 

Il est vrai que l'un des poèmes de Fernando Pessoa a pour titre Bureau de Tabac

 

Voir 

http://poezibao.typepad.com/poezibao/2008/09/anthologie-p-13.html

http://dormirajamais.org/bureau/

 

Bureau de tabac [début]

 

                                                                         15 janvier 1928

 

Je ne suis rien.
Jamais je ne serai rien.
Je ne puis vouloir être rien.
Ceci dit, je porte en moi tous les rêves du monde.
Fenêtre de ma chambre,
de ma chambre dans la fourmilière humaine unité ignorée
(et si l’on savait ce qu’elle est, que saurait-on de plus ?),
vous donnez sur le mystère d’une rue au va-et-vient continuel,
sur une rue inaccessible à toutes les pensées,
réelle, impossiblement réelle, précise, inconnaissablement précise,
avec le mystère des choses enfoui sous les pierres et les êtres,
avec la mort qui parsème les murs de moisissure et de cheveux blancs les humains,
avec le destin qui conduit la guimbarde de tout sur la route de rien.

 

Fernando Pessoa, Poésies d’Alvaros de CamposPoesias de Álvaro de Campos, traduit du portugais et préfacé par Armand Guibert, [édition bilingue] Poésie du monde entier, Gallimard, 1968, p. 77.

Partager cet article

Repost0
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 10:50

Expo_Tibouchi_Ernandorena.jpgIl te faut de la pauvreté

dans ton domaine.

C'est comme ce besoin qu'on peut avoir

d'un mur blanchi à la chaux.

Une richesse, une profusion

de mots, de phrases, d'idées

t'empêcheraient de te centrer

d'aller, de rester

là où tu veux

où tu dois aller

pour ouvrir,

pour recueillir.

Ta chambre intérieure

est un lieu de pauvreté.

Eugène GUILLEVIC

Sans doute encore trop loin pour certains –

et donc juste un petit coucou amical –

et pour d'autres, plus près, le plaisir peut-être

de se revoir.

Amitiés,

H. Tibouchi

________

        » BRISURES DE SILENCE «

        TIBOUCHI  peintures

        ERNANDORENA  sculptures

exposition du 15 au 27 avril 2014

vernissage samedi 19 avril à partir de 15h

        Galerie de Mézières

        16 avenue de l'Europe – 95600 Eaubonne

        01 39 59 38 84

Horaires d'ouverture

        tous les jours de 15h à 18h 30

        dimanche de 10h à 12h et de 15h à 18h

        nocturne le mardi

Contact :   01 39 59 38 84  –  06 84 45 45 61

        ENTRÉE LIBRE

 



Partager cet article

Repost0
2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 16:59

C’est évident. Les résultats des élections municipales ne sont pas bons pour la gauche. Il serait cependant inconvenant de parler de défaite ou de déroute. Il s’agit d’élections de maires et il y a autant de défaites ou de déroutes que de maires battus ou autant de victoires que de maires élus. Le terme approprié serait plutôt : échec de la gauche, succès de la droite et de l’extrême droite.

Ce n’est pas la première fois que des élections municipales traduisent un mécontentement vis-à-vis d’une politique nationale, sans tenir compte de la gestion de leur  mairie. En 1983, les Grenoblois n’ont pas réélu Hubert Dubédout, qui était pourtant l’un des meilleurs maires de France. En 1977, les électeurs de gauche ont essayé de transformer les élections municipales en une répétition d’élections législatives : la gauche gagnait des mairies et la droite en perdait, mais à la différence avec 2014, les maires étaient bien élus ou bien battus, ils n’étaient pas battus par défaut comme certains maires de gauche aujourd’hui dont leurs défaites sont dues surtout au déficit de voix de leur propre camp ;

Les électeurs ont donc sanctionné des maires qui ont souvent fait un excellent travail, faute de pouvoir sanctionner la politique nationale.

Après avoir entendu le message que les Français lui ont envoyé, le Président aurait pu ne pas tenir compte de ce revers électoral et ne pas changer de gouvernement aussi rapidement. Jean-Marc Ayrault devient une victime expiatoire, alors qu’il a fait un travail tout à fait honorable. Une personne doit démissionner, c’est Harlem Désir qui, en tant que secrétaire du principal parti de la majorité gouvernementale, porte une grande responsabilité de l’échec de son parti. Le remplacement de Ayrault par Valls  n’apporte rien. Valls est un homme qui se dit de gauche, mais qui est surtout apprécié par la droite, or, ce que nous enseigne les résultats ce n’est pas seulement, que les électeurs ont préféré  la droite, c’est que la gauche a souffert d’un déficit.

Par ailleurs, le parti socialiste a surtout proposé plus des réformes sociétales (type mariage pour tous) que des réformes sociales. La loi sur le mariage pour tous peut déplaire, car s’il est normal que les couples homosexuels aient les mêmes droits que les couples hétérosexuels, le mariage a un caractère sacré même s’il n’est pas célébré religieusement et il doit répondre à un projet familial. Je pense que les législateurs ont été trop loin. Il aurait mieux valu proposé pour les couples homosexuels, un contrat d’union civile (PACS amélioré) plutôt qu’un mariage.

Le grand problème de la vie politique française est surtout un problème d’institution. La Vème République a été faite pour résoudre la crise algérienne. En donnant des pouvoirs importants au Président de la République, la politique extérieure se faisait en dehors du Parlement et n’était plus soumise aux caprices des députés, soucieux de satisfaire leur électorat. Le Général de Gaulle avait su user d’une Constitution à sa mesure en n’usant pas de tous ses pouvoirs et en concentrant son énergie sur des domaines réservés : défense ou politique extérieure. Pompidou, Giscard et Mitterrand ont usé de tous leurs pouvoirs et ont laissé leurs premiers ministres remplir une fonction de secrétaire de gouvernement et éventuellement de fusible. Mitterrand et Chirac ont eu leur pouvoir limité durant les années de cohabitation. Sarkozy et Hollande ont repris les pouvoirs dont ils sont investis.  La réduction du mandat présidentiel n’arrange rien, car le Parlement devient une chambre d’enregistrement et  le Premier ministre n’est plus qu’un fusible. Lorsque l’opinion désavoue le Président en cours de mandat, il devrait ou faire un référendum ou user du droit de dissolution. Seul De Gaulle était à l’aise dans ce genre de pratique.

 Si on peut expliquer la progression d’un parti nationaliste et poujadiste (et non fasciste, comme on se plait à le qualifier) dans des villes industrielles touchées par la crise, il n’en est pas de même dans le Gard ou le Vaucluse. Les analystes politiques n’ont pas non plus expliqué  comment le public des pseudo-spectacles d’un humoriste antisémite, se recrute à la fois chez les militants frontistes et chez les loubards de banlieue.

 

Enfin, à Paris, Anne Hidalgo a sauvé l’honneur de la gauche. Elle mérite un coup de chapeau et peut-être même de sombrero !

 

 

Jean-Pierre Bénisti

Partager cet article

Repost0
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 15:01

Une grande actrice vient de nous quitter. J'avais vu pour la première fois;Catherine Sellers jouant le role de Junie dans Britanicus, bien avant que Camus l'a recrute pour le Requiem. C'était à Alger en 1956. J'étais au lycée à l'époqiue. Par la suite je l'ai vue à Avignon en 1960 aux côtés de Vilar dans Antigone. Elle était merveilleuse ! La dernière fois que je l'ai vue, c'était encore à Alger, dans le même théâtre, mais bien après l'Indépendance. Elle jouait dans  la Cigogne de Gatti.

 Michel Bouquet qui,  parait-il excelle dans le Roi se meurt de Ionesco, est le seul acteur, qui a été dirigé par Camus à être encore en activité
JPB

 

 

 

 

kNumeriser-1.jpegNumeriser-3.jpeg

 

 

Numeriser.jpeg

 

Avignon juillet 1960 avec Jean-Vilar                                                                            Photo LCS

 

 

OBS0065_19660209_038.jpg

 

Voir 

 

 

 http://www.lestroiscoups.com/article-la-comedienne-catherine-sellers-nous-a-quittes-hier-dimanche-9-mars-2014-a-paris-annonce-122904929.html

 

 

 

 http://odile-quirot.blogs.nouvelobs.com/archive/2014/03/10/la-disparition-de-catherine-sellers-524963.html

 

 

 

http://referentiel.nouvelobs.com/archives_pdf/OBS0065_19660209/OBS0065_19660209_038.pdf

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 21:47

L’ASSOCIATION LES AMIS DE MAX MARCHAND, DE MOULOUD FERAOUN

ET DE LEURS COMPAGNONS

vous invite à participer au colloque

ETRE PEINTRE EN ALGERIE : 1950 – 1970

qu’elle organise vendredi 14 mars 2014, à partir de 14 heures 30, salle Dumont  45,  rue de la Glacière à Paris 13ème (Métro Glacière ligne 6).

14 h30 :                                     Ouverture du colloque

Quels peintres en Algérie ?                                                  Michel Lambart

15 h 00 : Autour de Jean de Maisonseul                             Jean-Pierre Benisti

15 h 45 : Le groupe  Aouchem »                                        Ali Silem

16 h 30 : Analyse de la construction identitaire dans les arts plastiques aux lendemains de l’indépendance algérienne                          Fanny Gillet Ouhenia 

Partager cet article

Repost0
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 16:02

Porte-Evian411.jpg

Publier (Haute-savoie) 1992                                            Photo JPB

Partager cet article

Repost0
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 22:29

Les personnes intéressées sont inviées à souscrire

 

 

 

 

Lettre-de-souscription-Camus.jpg

Partager cet article

Repost0
11 février 2014 2 11 /02 /février /2014 09:59

Sintes-V0.6.jpg

Partager cet article

Repost0